Problème Samba – comment éjecter un utilisateur

Si vous avez déjà eu des problèmes de droits avec Samba 3.6, vous n’êtes pas le seul… Dans mon cas présent, j’ai un serveur Debian Wheezy avec Samba 3.6.6. La gestion des droits est faite uniquement via des ACL système par groupes.

J’ai 3 utilisateurs qui ont des droits refusés pour un sous-dossier du partage concernés sur la centaines d’utilisateurs présents. Il sont pourtant dans le groupe principal… Après vérification des ACL, le problème semble bien être côté Samba, lié à un bug sans doute…

Que faire en cas de problème Samba avec un utilisateur isolé ?

On va « kicker » ou éjecter l’utilisateur en question et pas bêtement redémarrer le daemon Samba afin de ne pas perturber les autres utilisateurs.

Info : J’ai retiré les WARNING de la commande smbstatus pour plus de lisibilité

Pour identifier le PID à tuer et la machine en question :

On vérifie également les fichiers/dossiers ouverts avec le nom de la machine :

En tuant le processus lié à l’utilisateur on n’affecte pas les autres utilisateurs :

On vérifie si un kill propre à suffit :

(on ne doit voir que les warning, rien d’autre)

 

L’utilisateur n’a plus qu’à redémarrer sa machine 🙂