console linux

Whatismyip – Obtenir son IP public et générer des alertes

Nous connaissons tous les sites whatismyip, ifconfig.me, etc ; qui permettent d’obtenir son adresse IP publique.

Il est intéressant d’avoir cette information également dans un script.

Cela peut se faire via la commande curl sur un des sites suivants :

  • http://ifconfig.me/ip
  • http://icanhazip.com

J’ai mis à disposition une page de test type Whatismyip qui vous renvoi votre adresse IP : http://myip.monlinux.net

Dans la suite de mon article, je vais l’utiliser pour un script python Centreon/Nagios avec la gestion d’erreur et la possibilité de tester différents sites si l’un d’eux est indisponible. Cela permet de tester sa connexion en plus du simple « ping ».

Concrètement cela peut servir dans ce type de cas :

  • Vous disposez de plusieurs IP de sortie : on peut vérifier que l’on sort avec la bonne IP, très utilise en cas l’erreur de natting dans le firewall.
  • Vous disposez de 2 lignes internet avec chacune une adresse IP différente pour avoir un failover et vous voulez détecter un basculement

Attention que ces tests ont des dépendances avec un service DNS à monitorer également dans Centreon ou Nagios 😉

[dossier] Comparatif des offres hosting VPS – PlanetHoster plan 1

Dans le cadre du dossier de comparatif des offres hosting VPS, j’ai testé PlanetHoster. Ils proposent différentes offres. J’ai choisis celle qui est la moins cher et sans info-gérance.

Je tiens à les remercier d’avoir accepté de mettre à ma disposition une machine pour ce test.

PlanetHoster plan 1

Détail de l’offre Medium :

  • Virtualisation : KVM
  • Processeurs : 1 vCore
  • Mémoire : 1Go
  • Espace disque 10 Go (SSD RAID10)
  • ligne : 1000Mbps dont 100Mbps garanti
  • SLA : 99,9%
  • 1IPv4
  • options proposées via leur service : consulter les statistiques, paramétrer les DNS secondaires, modifier le reverse DNS, installer un Rescue MX, lancer un scan de sécurité
  • Prix : 19,99€HT/mois
comparatif offres vps lowcost

[dossier] Comparatif des offres hosting VPS low cost

Pour quelques besoins personnels j’ai besoin d’un VPS. Je ne cherche pas un foudre de guerre, mais quelque chose qui soit au moins plus « rapide » d’un raspberry pi… Il faut qu’il puisse fournir rapidement : l’accès à la console, l’installation de packages, accès disque, serveur LAMP pydio, tunnel socks, openvpn.

Critères de tests des VPS

Je me base uniquement sur ces éléments pour mes tests, qui correspondent à mes besoins :

  • Vitesse de download/upload via un script speedtest en python
  • Vitesse de download sur de gros fichiers effectuée avec un wget de plusieurs fichiers fourni comme moyen de test
  • Disponibilité (via un serveur qui va faire des ping de disponibilité via mon)
  • Test d’apache via ab
  • test global via unixbench
  • test du processeur via compression gzip et xz, plus pour d’informations sur les comparaisons regardez cet article et via le fichier /dev/urandom
  • Évaluation du processeur et des I/O via sysbench
  • test de la vitesse disque via dd (dans openvz il n’est pas possible d’utiliser bonnie++)
  • apréciation subjective de la réactivité du système (console)

Listes des offres testées

  • VPS low cost
    • Firtheberg LP2 (1.99 € HTmois) : 2vcore, 2Go de RAM, 30 Go d’espace disque, OpenVZ, ligne 100Mbps
    • Prochainement ovh VPS classic 1 ( 1,99€HT/mois) : 1vcore, 1Go de RAM, 10Go d’espace disque, ligne 100Mbps
  • VPS plus performants
    • Ikoula Flex’Servers NG 1CPU (12,99€HT/mois) : 1CPU Xeon, 1Go de RAM, 40Go d’espace disque, Hyper-V, ligne 100Mbps
    • PlanetHoster Plan 1 (19,99€HT/mois) : 1vCore, 1Go de RAM, 10Go d’espace disque, KVM, ligne N/A
    • Prochainement Firstheberg GP1 : (3,99€HT/mois) : 2vCore, 1Go de RAM, 50Go d’espace disque, KVM, ligne 100Mbps
logo ikoula

[dossier] Comparatif des offres hosting VPS – Ikoula Flex’Servers NG 1 CPU

Dans le cadre du dossier de comparatif des offres hosting VPS, j’ai testé Ikoula. Ils proposent différentes offres. Une offre plus adaptée aux professionnels Flex’Servers NG et une offre adaptée au publique qui est facturée à l’heure.

Je tiens à les remercier d’avoir accepté de mettre à ma disposition une machine pour ce test.

Ikoula Flex’Servers NG 1 CPU

Détail de l’offre Medium :

  • Virtualisation : Hyper-V
  • Processeurs : 1 CPU intel Xeon
  • Mémoire : 1Go
  • Espace disque 50 Go
  • ligne : 100Mbps
  • SLA : 99,9% ( Réseau / Garantie de connectivité)
  • 1IPv4
  • options proposées via leur interface : consulter les statistiques, paramétrer les DNS secondaires, modifier le reverse DNS, installer un Rescue MX, lancer un scan de sécurité
  • Prix : 12,99€HT/mois
console linux

Migrer un serveur Cyrus vers Exchange via Imapsync

Il y a des moments où des choix nous sont imposés, et dans mon cas il s’agit de migrer des boites mails d’un serveur Cyrus vers un serveur Microsoft Exchange… La méthode la plus simple pour migrer des centaines de boites mails est de passer par Imapsync. Mais il faut encore choisir les bonnes options…

Cela tien en 3 petites étapes détaillées dans cet article :

  • Préparer le serveur Cyrus
  • Préparer le serveur Exchange de destination
  • Installer IMAPsync et le script de migration

Problème Samba – comment éjecter un utilisateur

Si vous avez déjà eu des problèmes de droits avec Samba 3.6, vous n’êtes pas le seul… Dans mon cas présent, j’ai un serveur Debian Wheezy avec Samba 3.6.6. La gestion des droits est faite uniquement via des ACL système par groupes.

J’ai 3 utilisateurs qui ont des droits refusés pour un sous-dossier du partage concernés sur la centaines d’utilisateurs présents. Il sont pourtant dans le groupe principal… Après vérification des ACL, le problème semble bien être côté Samba, lié à un bug sans doute…

Que faire en cas de problème Samba avec un utilisateur isolé ?

On va « kicker » ou éjecter l’utilisateur en question et pas bêtement redémarrer le daemon Samba afin de ne pas perturber les autres utilisateurs.

Info : J’ai retiré les WARNING de la commande smbstatus pour plus de lisibilité

Pour identifier le PID à tuer et la machine en question :

On vérifie également les fichiers/dossiers ouverts avec le nom de la machine :

En tuant le processus lié à l’utilisateur on n’affecte pas les autres utilisateurs :

On vérifie si un kill propre à suffit :

(on ne doit voir que les warning, rien d’autre)

 

L’utilisateur n’a plus qu’à redémarrer sa machine 🙂

logo apache

Apache – test de configuration et benchmark

Voici une petite note pour tester votre configuration Apache avant de l’appliquer, choisissez l’option appropriée selon votre distribution :

Pour tester la performance de votre application ou pour des tests de performances de charge, Apache dispose d’un outil de Benchmark. Il est fourni de base avec Apache mais peut aussi être installé indépendamment via le paquet « apache2-utils » sur votre pc.

  • -n est le nombre de requêtes à effectuer en même temps
  • -c est le nombre de fois qu’on va effectuer cette « session » de requêtes